vin-naturel
Poster un commentaire

« Page Blanche » 2013, Monts et Merveilles

Page Blanche 2013, Monts et Merveilles

Monts et Merveilles c’est le tout petit domaine de Laure et Julien. Elle était caviste, il était sommelier, il se sont installés sur ce bout de terre en Minervois, 4,20 hectares de vignes d’altitude réparties sur 5 petites parcelles. Puis ils ont fait leurs premiers vins en 2012 avec l’aide de vignerons voisins, Romain Pion et Jean-Baptiste Sénat entre autres.

Le travail dans la vigne est exemplaire, le domaine est entièrement tourné vers la Biodynamie et l’agroécologie, et le résultat est un écosystème complet du sol au sous-sol où s’épanouit la vigne, soit les prémices d’un grand vin !

Le vin justement, des blancs et des rouges, issus de Roussanne, Marsanne, Grenache, Syrah et Carignan, des vins aériens, gourmands, sans lourdeur, détendus, loins de la caricature des vins du Sud et pourtant en accord avec leur terroir de naissance.

Mais le vin qui m’a le plus marqué est celui-ci : « Page Blanche » 2013. Pure Marsanne fermenté et élevé pendant 13 mois sur lies, en partie en petites jarre d’argile et en partie en vieux fûts. Un blanc étonnant aux parfums déroutants de racines (ginseng, gentiane) mêlés à la gourmandise de la poire. Une bouche tendue et savoureuse, délicate, avec des amers rafraîchissants. L’apport de l’élevage en jarre y est sans doute pour beaucoup dans le style de ce vin. Pour autant ce n’est pas un vin de macération (vin orange) et on est bien éloigné des vins en amphore de type Qevri, on a ici beaucoup de finesse et d’élégance et un vin qui reste accessible.

Un seul inconvénient : 500 bouteilles produites et uniquement en 2013… Espérons que Julien et Laure reproduisent cette magnifique cuvée dans les millésimes à venir.

Monts et Merveilles est un domaine à découvrir absolument !

 

Dans la catégorie : vin-naturel

Par

Sommelier à peine formé l'ennui pointait déjà le bout de son nez. Puis j'ai rencontré le vin naturel en 2009 et surtout ceux qui les font et ceux qui les boivent. Fasciné et passionné, j'aime mon vin vivant et libre, avec une âme, une éthique, et une histoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *