mois : août 2015

Épaulé-Jeté 2014

Épaulé-Jeté 2014 – Cuvée Grolleau – Catherine & Pierre Breton

Peu répandu en France, le Grolleau est à la fête avec les vignerons qui souhaitent remettre au goût du jour ce cépage productif et vigoureux. C’est dans la Loire que cette vigueur s’exprime plus clairement et c’est ici la maison Breton qui nous régale incroyablement bien non seulement le gosier mais aussi les yeux avec cette illustration magique et mythique de Michel Tolmer ! Le nez est ample et généreux, sur le rouge du fruit. C’est tout à la fois subtil et robuste. En bouche, c’est un vrai vin de terroir, franc et terrien. Les fruits rouges sont toujours présents à l’appel. Il y a de l’authenticité là-dedans, tout en conservant une fraîcheur et de légères notes de sous-bois, le tout subtilement marqué par l’élevage. Ça coule, c’est généreux et il faudra faire attention à ne pas finir la bouteille sans crier gare ! Avec ça, on mange quoi ? Un petit salé aux lentilles, pardi !

vins-naturels

Week-end = vins naturels

Petite dîner entre amis, avec au programme : Strohmeier Rosé – Schilchersekt : on goûte un Österreichischer sekt (vin mousseux autrichien). C’est à partir du cépage Blauer Wildbacher – vinifié sans soufre, que cet extra brut est réalisé, dosé à 4 grammes. Comprendre qu’on ajoute du sucre afin de compenser le manque de maturité que l’on peut parfois trouver sur les vins effervescents. On rééquilibre, on adoucit. Le jus est dense, presque sombre, les bulles sont fines et belles et ça ne ressemble à rien de ce qu’on connaissait en pétillant. C’est très bon, à essayer ! Bourgogne Epineuil 2012 – Vini Viti Vinci : on aime tout chez Nicolas Vauthier. Non seulement tout est fait dans les règles de l’art, de la vigne à la bouteille, mais en plus la maîtrise lors de la vinification est impressionnante. Ses vins sont droits, subtils, précis et enchanteurs. Le nez de cet Epineuil est remarquable, tout en fruit et il s’inscrit dans la ligne directe de ce que l’on ressent en bouche. Une vrai réussite ! Pinot …

mademoiselle-M-2013

Mademoiselle M 2013 – Pouilly Fumé – Domaine Alexandre Bain

Après L d’Ange, c’est autour de Mademoiselle M, comme Madeleine. La couleur est superbe, intense. Le nez est une tuerie : au premier abord, c’est une profusion d’agrumes, avec un soupçon de pomme, accompagnées de la douceur des fruits exotiques. Puis viennent les fruits compotés, avec un soupçon de mirabelle et de litchi. Tout ce sucre tirerait presque sur le miel. Une tuerie on vous dit ! Et ça continue en bouche, où un équilibre incroyable se produit entre un nez riche et presque exubérant et une finesse en bouche impressionnante. C’est minéral, c’est subtil, c’est ample et long, les fruits sucrés ont disparu au profit d’une certaine acidité, qui se transforme en très légère amertume finale. Et quelle longueur ! Un délice. Le résultat d’un élevage de 20 mois en barrique. Un vin très structuré, très travaillé et sans sulfites ajoutés. Un coup de coeur. Bravo Alexandre Bain.