mois : juin 2015

Visite du domaine d'Alexandre Bain

Visite du domaine d’Alexandre Bain – Pouilly-fumé

Visiter le domaine d’Alexandre Bain, c’est partir à la rencontre d’un vigneron passionné et intarissable sur le vin naturel. Rencontre avec un homme de conviction, dans une quête d’équilibre retrouvé avec la nature. Nous sommes nombreux à le regretter, mais on imagine rarement le travail nécessaire à la réalisation d’un vin. Il est même souvent impossible de prendre conscience du niveau de détail et de précision qu’imposent les jus vivants que sont les vins naturels. C’est non loin de Sancerre et plus exactement à Tracy-sur-Loire, au lieu dit de Bois-Fleury, que l’on arrive, au 18 rue des Levées. C’est là que se trouve le Domaine d’Alexandre Bain. Alexandre bain Installés depuis 2007, l’homme et sa famille travaillent d’arrache-pied à réaliser des vins qui font honneur à l’appellation Pouilly-Fumé. Il est un peu plus de 13 heures et nos amis et nous-mêmes nous sommes un peu perdus sur la route… Rien de grave. Alexandre arrive sur son tracteur, il vient d’un pré voisin. C’est l’époque du foin. Il veut des bottes qui ne soient pas trop lourdes …

escapade 2014 france gonzalvez

Escapade 2014 – France Gonzalvez

On prend du plaisir à boire l’Escapade. On se voit bien partir avec, pour destination, la ligne d’horizon. Partir pour de bon, pas pour quitter ceux que l’on aime, mais plutôt pour s’offrir un moment hors du temps. Casser le rythme, s’affranchir des impératifs, se soustraire à la gravité, au propre comme au figuré. On rêve tous un peu de ça, non ? Ce soir, c’est France Gonzalvez qui est aux manettes. Décollage ! Ce 100% Chardonnay est bien le moteur de ce périple. Le nez annonce la douceur : agrumes, tilleul et acacia, verveine et fleurs blanches sur une pointe de beurre et une note finale sur la noisette. En bouche : aucune trahison, tout s’inscrit dans la continuité, c’est vif mais pas sec, c’est long, c’est suave, avec une touche légèrement minérale. On aimerait vous en dire plus mais notre bouteille est déjà vide. Mince, tout cela n’était donc qu’une fulgurante fugue.

trinqu-ames-2014-coralie-damien-delecheneau

Trinqu’ames 2014 – Coralie et Damien Delecheneau

C’est d’Amboise que nous vient ce Sauvignon sec, réalisé par Coralie et Damien Delecheneau au domaine de La Grange Tiphaine. Le Domaine est reparti sur 3 terroirs : Montlouis, Touraine et Amboise. Sur 12 hectares, depuis 2002, le couple travaille différents cépages dont Chenin, Sauvignon Blanc et pour les vins rouges Cot, Cabernet franc, Gamay et Grolleau. Trinqu’ames 2014, la dégustation : Franchement, c’est très bien fait et c’est très bon. J’aurais pu prendre ce Sauvignon Blanc pour un Chenin en dégustation à l’aveugle. Le nez s’affiche sur le fruit exotique : pamplemousse et citron vert, le tout sur l’herbe coupée et une dimension florale charmante entre jasmin et sureau. En bouche : expression affichée pour les fruits jaunes, puis vient ensuite la craie sur un léger fumé. Attention, rien d’opulent, non, tout en subtilité et en longueur. Facile à boire, le vin coule et on y revient avec enthousiasme. Pour 9,50€, vous avez là un vin qui conviendra parfaitement à l’apéro avec des crevettes grises et des croquants à la tapenade. Ou bien alors, …