mois : octobre 2014

Lapin Au Féminin 2013 Beaujolais Villages de Nicolas Testard

Lapin Au Féminin 2013 Beaujolais Villages de Nicolas Testard

Nous ne connaissions pas les vins de Nicolas Testard et franchement ce Beaujolais Villages est vraiment top ! C’est la folie des lagomorphes chez Nicolas car il propose aussi de nombreuses autres cuvées toutes dédiées aux lapins : Rouge Rabbit, Blanc Lapin et ce délicieux Lapin au Féminin. Au nez et à l’ouverture, c’est plaisant et fruité. En bouche: cet AOC Beaujolais Villages est vraiment très bon, c’est frais, léger sur de belle notes de fruits rouges, tout en étant assez sophistiqué pour plaire à tous les amateurs de vins plus exigeants qui aiment un peu de longueur en bouche. Bref, il est vraiment sympathique comme tout ce Gamay. Pour rappel, la bouteille est vendue 9 euros chez vos cavistes ; à ce prix là, on vous le dit, c’est une affaire ! Ami des lapins, ce vin est tien ! Pour fêter ça comme il se doit, voici les paroles de la magique chanson de Chantal ! Dans la forêt de l´automne Ce matin est arrivée Une chose que personne N´aurait pu imaginer Au …

Cheverny blanc 2013 de Hervé Villemade

Cheverny blanc 2013 de Hervé Villemade

Attention, nez phénoménal ! Alors là, pas facile : on est sur un fruit, un agrume sans doute, de la fleur blanche, c’est large et généreux et c’est de loin le nez en vin blanc le plus imposant que nous ayons bu depuis un bon moment ! En bouche : c’est minéral, rond, vif avec une belle longueur, c’est gourmand et ce vin composé à 70% de Sauvignon et à 30% de Chardonnay est vraiment très agréable ! Allez-y, c’est drôlement bon !

Le Fond De L’Air Est Rouge 2013 – Les Foulards Rouges

Le Fond De L’Air Est Rouge 2013 – Les Foulards Rouges

Parfois, on hallucine… On trouve quelque chose de fantastique et on se rend compte que personne n’a écrit quoi que ce soit, ni sur le millésime, ni sur ce vin, ni sur le bonheur de pouvoir boire une telle chose. Alors non, je n’en sais pas beaucoup plus que les autres sur cette bouteille, mais le message que je me dois passer est le suivant: ce vin est excellent, c’est un enchantement, allez-y franchement (oui, c’est lourd, mais ça rime) ! Le Fond De L’Air Est Rouge de Jean-François Nicq est un superbe Cinsault. C’est frais, gouleyant avec la beauté que procurent les vins natures à s’exprimer largement sur les fruits, sans lourdeur, tout en se jouant de la gravité. Le nez est plein d’odeurs de sous-bois et la longueur en bouche est superbe. Accompagné d’un fromage à pâte dure, le tout fonctionne à plein (aïe, mais là, c’est souvent mon verre qui est vide). Ok, ok, non, on n’avait pas oublié que Jean-François Nicq est considéré, à raison, comme l’un des plus importants vignerons …

Orthogneiss – Muscadet Sèvres et Maine – Domaine de l’Ecu

Orthogneiss – Muscadet Sèvres et Maine – Domaine de l’Ecu

Nous avions déjà goûté, avec plaisir, la cuvée Gneiss de Guy Bossard et de Fred Niger Van Herck. Mais l’Orthogneiss se révèle être un Muscadet encore plus abouti et maîtrisé. Une belle robe couleur or blanc, un nez tout en subtilité, avec des notes d’agrumes, des fleurs blanches et même des épices (cumin). En bouche, c’est droit, minéral, vif et tendu. La mer n’est pas très loin : ce Muscadet a de jolies notes iodées et salines en fin de bouche. C’est fin et élégant. L’Orthogneiss est une roche magmatique. Et c’est sans doute de là que vient l’extraordinaire minéralité de ce vin. Parfait sur des fruits de mer ou un homard breton. Marche aussi très bien à l’apéro.

bottle-neck-roussillon-2013-domaine-leonine

Bottle Neck – Roussillon 2013 – Domaine Léonine

De la Syrah en veux-tu en voilà, avec un peu de grenache tout de même ! C’est gourmand, légèrement poivré et épicé mais ça reste frais et très digeste. Bref, ça se boit tout seul. Les fruits (très rouges et très mûrs) sont très présents et le tout est très plaisant. Stéphane Morin, ancien photographe reconverti dans le vin nature, maîtrise parfaitement son affaire. On est dans le Sud, dans les Pyrénées Orientales, à Argelès-sur-Mer. La vigne, traitée aux petits oignons, est gorgée de soleil. Mais la maîtrise de Stéphane Morin est grande. Et ses vieilles vignes, préservées de la chimie depuis toujours, puisent la fraîcheur dans leurs racines profondes, ce qui confère au vin une belle minéralité. À l’instar de sa cuvée Que Pasa, vous pouvez acheter le Bottle Neck les yeux fermés. À déguster sur une viande rouge ou du fromage de brebis.

cote-de-brouilly-2013-laurence-remi-dufaitre

Côte de Brouilly 2013 de Laurence et Rémi Dufaitre

Après l’excellent Beaujolais Villages Blanc 2013, nous goûtons cette fois le Côte de Brouilly 2013 de Laurence et Rémi Dufaitre. Ce 100% Gamay a tout bon! Disciple de Jean Foillard, Rémi est bien parti pour un succès similaire avec des vins tous aussi charmants. A l’ouverture, le vin pétille et c’est la présence du gaz carbonique que l’on dissipe avec un léger passage en carafe. La robe est sombre et dense, c’est beau ! Le nez est ouvert, très fruité, jeune et vivace. La bouche est fraîche, très légèrement tannique, sur des notes de fruit rouges, c’est ample et généreux et le palais est ravi. On se dit qu’on pourrait la garder quelques années, histoire de voir comment il évolue sur la garde. Ca doit être pas mal du tout. Vous l’aurez compris, c’est bon, très bon et il faudrait être difficile pour ne pas se laisser charmer. Même si, personnellement, nous avons préféré, dans un autre registre le Beaujolais Villages Blanc 2013, à goûter d’urgence. Beaujolais-Villages 2012 Laurence et Remi Dufaitre Beaujolais Village 2013 …

chenin-2013-pascal-pibaleau

Chenin 2013 de Pascal Pibaleau

C’est une appellation que nous ne connaissions pas : Touraine Azay-le-Rideau. Composé à partir de Chenin, et dans le respect de la biodynamie, ce vin est assez surprenant, d’une droiture remarquable. Le nez s’ouvre sur des notes de fleures blanches, tilleul et jasmin, accompagnées de fruits jaunes aussi très présents. En bouche: c’est le caractère sec qui surprend, un sec digne d’un muscadet, un sec façon pierre à fusil, façon guillotine aussi, avec peu de rondeur, sur des notes de coings et de compotes de fruits jaunes. Cela reste long en bouche, avec une vivacité et acidité simplement exubérantes. Vous l’aurez compris, pour le moelleux, il faudra aller voir ailleurs. En revanche, les amateurs de fruits de mer, de poisson et de fromages à pâtes dures peuvent se réjouir, ce vin fonctionnera à merveille !

fleurie-2010-Jean-Foillard

Fleurie 2010 de Jean Foillard

La folie Foillard continue à On Boit Quoi Ce Soir ! Après le Beaujolais Nouveau 2013, le « Côte du Py » 2012 puis la « Cuvée Corcelette » 2012, nous voici sur le Fleurie 2010. Sur Jean Foillard, tout a déjà été dit ou écrit et nous n’avons pas la prétention d’apporter quoi que ce soit à travers cette dégustation informelle de ce Fleurie. Nous avons plutôt l’envie partager avec vous ce bon moment que représente la dégustation de ce jus de raisin magnifique. A toute fins utiles, il faut rappeler que ce vin n’est pas fait avec du Pinot Noir, non, mais bel et bien du Gamay. Le nez: est charmeur et enchanteur, assis sur les fruits rouges, c’est subtil, on sent le sol, le travail de l’homme, l’élevage, le savoir-faire. En bouche : c’est riche avec une belle matière, c’est aussi profond et souple avec des notes de cuir sur le fruit rouge avec une acidité parfaitement maitrisée. En conclusion: rien de nouveau sous le soleil, Jean Foillard fait des vins excellents, …

Le magazine Charles nous parle des 30 ans des Verts et de Daniel Cohn-Bendit

Le magazine Charles nous parle des 30 ans des Verts

Charles, est un trimestriel politique et cette fois, celui-ci est consacré aux 30 ans des Verts. On retrouve forcément Daniel Cohn-Bendit et une multitude d’interviews et de réflexions sur les verts les plus connus. Mais ce qui a retenu toute notre attention, c’est cette incroyable et surprenante introduction de François Mitterand, qui, au-delà de ses talents d’écrivain, nous livre ici un superbe texte sur son enfance et la nature. On vous laisse apprécier : « Dans mon enfance charentaise j’habitais une maison à trois kilomètres du premier hameau. Elle était assise sur le rebord d’une vallée. Le toit des granges touchait le sol, au bas coulait une rivière. La vigne, le blé, le bois, le pré et l’eau nous fournissaient le nécessaire. On pêchait l’anguille. On pressait l’huile de noix. On buvait le lait de nos vaches. À la jointure de juillet, on passait de l’odeur des foins à celle des moissons. On respirait la sueur et la poussière des battaisons. Le soir, on abaissait la lampe pour allumer le manchon à gaz. Le poêle à …

vin-d-alsace-muscat-2012-vincent-fleith

Vin d’Alsace Muscat 2012 de Vincent Fleith

Allez c’est parti, on décolle pour Ingersheim en Alsace pour déguster le Muscat de Vincent Fleith, non pas en avion, mais à la seule force de notre poignet, une légère levée de coude et nous y sommes ! On le sait, en Alsace, côté nature, il y’a des tueurs, et on pense de suite à Christian Binner ou Rietsch mais attardons-nous sur Vincent Fleith, que nous ne connaissions pas. Au rang des cépages, on retrouve un 100% Muscat, équitablement réparti entre 50% Muscat d’Alsace et la même chose côté Muscat d’Ottonel. Enfin, c’est ce que suggèrent les informations disponibles sur le site du vigneron… Mais pour l’année 2008. Le nez vous propulse de suite dans le fruit : du lychee, du muscat bien sûr, avec un léger parfum de rose. On perçoit aussi l’élevage avec la présence de subtiles notes fumées. C’est ça, hein ? En bouche, ça tend vers le liquoreux, mais pas trop. C’est rond et sucré, un peu sur le miel, mais pas trop. C’est long, c’est agréable, c’est bon, c’est très …