mois : janvier 2014

mouressipe-cuvee-galapia-2012-alain-aallier

Mouressipe Cuvée Galapia 2012 Alain Allier

C’est à proximité de Nîmes qu’Alain Allier travaille un domaine de 6 hectares sous le soleil et dans les règles de l’art. Composé à 85% de Mourvèdre et à 15% de Grenache cette cuvée Galapia 2012 est un excellent vin que l’on vous conseille vivement ! Au nez : sous-bois de fruits noirs, des notes poivrées, garrigue. En bouche : cerise, figue, légers tannins, pruneau, pointe de chocolat ? Parmi les vins d’Alain Allier on vous conseille aussi : Tracassier et Jeux de Bulles que nous avons aussi goûté.

brut-nature-zero-dosage-drappier–cuvee-sans-soufre-2013

Brut Nature Zéro Dosage Drappier – Cuvée sans soufre 2013

Il faut le savoir, dans la famille Drappier, on est allergique au soufre et c’est pour cette raison qu’un gros travail est fait à ce niveau-là. Ce Zéro Dosage est vraiment bluffant. Confectionné uniquement à base de Pinot Noir, il nous arrive entièrement vêtu d’une robe jaune or. Les bulles fines s’élancent vers le sommet du verre comme de délicates petite étoiles filantes, semblant nous indiquer la marche à suivre : goûtez-nous ! Au nez : floral et beurré, pomme et noisette. En bouche : minéral, pommé, ample et vif, avec une belle acidité. Forcément, c’est excellent !

mauzac-2011-cepage-mauzac-vert-robert-bernard-plageoles

Mauzac 2011, cépage mauzac vert par Robert & Bernard Plageoles

Ce Mauzac Blanc est une AOP Gaillac Premières Cotes de toute beauté issu du domaine des Très Cantous à Cahuzac/Vere. Il faut dire que les Plageoles, des vignerons militants comme on les aime, ont à cœur de (re)mettre à l’honneur les cépages locaux, parfois oubliés, dans la plus pure tradition gaillacoise et le respect des méthodes ancestrales, et donc on ne peut plus nature. Le Mauzac est vraiment leur marque de fabrique et se décline en blanc et rouge avec 7 cépages Mauzac au total. Leur Mauzac Nature est d’ailleurs sans doute leur plus belle réussite. Mais ce n’est pas de lui dont parle ici. Le nez de ce Mauzac Vert est un bonheur, avec un délicat parfum de pomme et de belles notes de tilleul. Le corps est gras, mais la fraîcheur est surprenante et vraiment très agréable, avec une belle longueur en bouche. Un vin définitivement atypique et au caractère bien trempé. A tester sur un foie gras pour une expérience surprenante. Merci à Philippe et Amélie pour cette bouteille.

Vin-de-France-Merens-2011-domaine-bois-moisset

Mérens 2011 – Domaine Bois Moisset

C’est à Gaillac que Sylvie et Philippe Maffre réalisent cet étonnant Mérens 2011 en appellation vin de France au Domaine Bois Moisset. Le domaine est en bio depuis 1995 et ce vin est réalisé sans ajout de soufre. Autant le dire de suite, de part sa situation géographique et sur le papier, ce vin n’est pas forcément ce qu’on viendrait à choisir en premier. Mais il n’est jamais trop tard pour changer d’avis et jamais trop tard pour découvrir des vins assez bluffants. C’est le cas de cette cuvée Merens composée de 50% de Duras et 50% de Syrah. Le Duras est un cépage ayant pour origine le Tarn il a un petit faible pour les sols pauvres, sableux ou calcaires et fournit généralement des tannins et des notes poivrées. Le vin, une fois convenablement carafé, se libère et se livre totalement, comme tout vin vivant. Au nez : fruits noirs, délicat boisé, une pointe de muscade et de poivre mais aussi du chocolat. En bouche : on retrouve les fruits, le poivre et la …

Pinot-Noir-Cuvee-Beatrice-2010–Audrey-et-Christian-BINNER

Pinot Noir Cuvée Béatrice 2010 – Audrey et Christian BINNER

Allez, on continue avec les vignerons pour qui on a vraiment un gros faible. On est en Alsace du côté de Christian et Audrey Binner on est sur la Cuvée Béatrice en Pinot Noir. Au nez : pointe de réglisse, framboise, violette et poivron vert. En bouche : fin et soyeux avec une petite pointe de poivre, élégance et légèreté. Ce qu’on lit sur la contre-étiquette : Découvrez un Vin Rouge d’Alsace 100% pur raisin fermenté, sans soufre ni aucun intrant ajouté. Terroir : de Loess, limons calcaires éoliens profonds et lourds Vignoble : Vieilles Vignes enherbées, labourées cultivées sans engrais ni pesticide de synthèse. Pratique de la biodynamie et phytothérapie. Vendanges : manuelles, avec tris directement au vignoble, à pleine maturité. Macération: sans ajout de levure, ni chaptalisation. Élevage : naturel, sur lies fines pendant 11 mois, en foudre de chêne. Vinification non interventionniste, à l’abri des technologies œnologiques modernes, afin de préserver au maximum la Qualité intrinsèque Raisin Vin non collé ni filtré. Service: Un léger dépôt peut se former au fond de …

Sainte-epine-2011-Herve-Souhaut

Sainte Épine 2011 Hervé Souhaut

Autant le dire d’entrée, on adore les vins d’Hervé Souhaut, sachez que cette Sainte Épine ne vous laissera aucune cicatrice si ce n’est celle du souvenir d’un excellent vin. Cette Sainte Épine, c’est un Saint-Joseph composé à 100% de Syrah. Au nez : floral, fruits noirs, épices, violette, c’est précis et très net. En bouche : c’est soyeux et élégant, tannin et acidité légère en fin de bouche, tout en longueur. C’est tellement bien fait et tellement bon ! Bravo Hervé !

Isidore-2011-Isabelle-Frere

Isidore 2011 par Isabelle Frère

Il y a des moments ou l’on fatigue un peu, et on veut juste apprécier ce que l’on boit, alors je vous laisse avec Isabelle Frère la Vigneron(ne) qui fait un excellent vin. « Isidore : Grenache (toutes les plus vieilles vignes), Carignan, Syrah, égrappé et grappe entière. Pour rendre hommage à mon arrière grand-père, un vin qui se rapproche des vins rouges traditionnels produits dans ma région: matière, degré, mais , j’espère avec plus de buvabilité! » Nous, on aime les vins qui racontent des histoires quand on les boit, des vins qui font voyager, pas ces vins morts et apatrides, qui répondent à des critères qui s’affranchissent de tout. Isabelle raconte sa terre, on aime ça !

Selves-2010-Nicolas-Carmarans

Selves 2010 de Nicolas Carmarans, il y a du Chenin !

Il y a du Chenin dans ce vin et que du Chenin. Et c’est surprenant car l’approche est très différente de ce que peut faire un Thierry Puzelat, par exemple ou dans le cas de ce dernier on travaille le fruit brut, sans artifice. Nicolas Camarans n’évolue pas en Loire, et nous sommes dans l’Aveyron au Lieu Dit le Bruel (12460 Campouriez). Mais revenons au vin, après 8 mois en fût, on obtient la couleur or, au nez… au nez… Je suis perdu. En revanche, en bouche, c’est minéral, gras et légèrement oxydé et c’est bon mais vraiment original et un peu hors normes.